Méprises

 Si l’homme assis sur le canapé du salon est mon mari, qui ai-je bien pu pousser du haut de la falaise ? J’avais beau tourner et retourner le problème dans ma tête, j’avais un gros raté… Depuis quelques jours , il s’était mis en tête de balader au crépuscule, aussi avais-je profité de sa nouvelle toquade … Lire la suite Méprises

Louison & Pervenche

    Assises sur l’une des branches basses d’un vieux chêne, Louison et Pervenche regardaient leurs corps étendus sur le sentier. « - Tu sais, toi, quand ils risquent de retrouver nos cadavres ? » « - Louison, ma Chérie, je n’en sais pas plus que toi. Vois-tu, c’est la première fois que je meurs. » « Au fait, maintenant que … Lire la suite Louison & Pervenche

Le nombril

Le nombril Avant, et quand je dis « avant » c’était avant Neandertal, Sapiens et autres consorts.  Donc « avant » tout ce beau monde, il y avait l’homo ridiculus. Nous suspendons ici la narration pour souligner que c’est grâce à l’homo ridiculus que l’homo Sapiens et les autres ont connu une évolution déterminante de leur niveau de vie. … Lire la suite Le nombril

J’arrête quand je veux !!

 J’arrête quand je veux ! La clope, la bonne vieille clope, celle du matin, la première, celle qui coupe la nuit, celle qui coupe la vie. C’est qu’elle est présente, elle est séduisante, attachante. La preuve, on ne la quitte qu’avec regret, et encore si on la quitte. Ah, cette fameuse cigarette, c’est toute une histoire, une … Lire la suite J’arrête quand je veux !!

Les maladresses de mes mâles-adresses

Les maladresses de mes mâles-adresses     Inutile de se voiler la face, d’abord parce que c’est interdit par le code pénal, et surtout parce que sur ce coup-là, on merde à deux.   Je m’explique, tu rencontres quelqu’un qui te plaît, qui n’est pas libre (ben oui, ça c’est normal), tu enclenches les 4ème … Lire la suite Les maladresses de mes mâles-adresses

La Cinquantaine

La Cinquantaine  Il paraît, nous dit-on, que la femme de cinquante ans alimente tous les fantasmes. La vie commence pour nous Mesdames, à cet âge là, et joyeuses, et juvéniles nous parcourons la vie et la planète d’un pas plus ferme, plus décidé, plus…jeune. Jingle : c’est là que s’arrêtent les clichés pub. Fermeture de la page magazine, … Lire la suite La Cinquantaine

Mon âme au Diable

Mon âme au Diable !  Je l’aurais bien vendue moi, mon âme au Diable, vendue contre un peu de tranquillité, de bonheur, d’amour…Mais bon, il faut bien admettre que dans un monde où n’importe qui est malfaisant, l’Autre n’achète plus. Inutile, c’est un domaine où la gratuité fait loi. La bêtise aidant, le quidam ne se rend même … Lire la suite Mon âme au Diable

La Foutogueulocratie !

La foutogueulocratie !   On a les indignations qu’on mérite…   Depuis plusieurs jours, j’entends, j’écoute, je regarde ébahie, ahurie, la révolte de mes contemporains. Une révolte que j’aimerais voir plus souvent, un sursaut d’amour-propre dans ce monde de carpettes surendettées !   L’horreur fouteubalistique de la main au ballon  qui met le rouge au front de … Lire la suite La Foutogueulocratie !