Clef de Si

C’était un Si, un jeune Si qui s’était échappé d’une jolie symphonie. Il virevoltait au vent léger, profitant de sa liberté nouvellement conquise.

Il partait à la recherche d’un LA pour se poser près d’un saule. Il avait entendu dire qu’un saule était indispensable pour chanter des airs dans le vent.

Notre petite note de musique chantait en si « Je suis un Si et c’est ainsi ! ».

Après quelques temps, elle s’est mise en quête de trouver un nouvel asile.

Aussi, proposait-elle ses services à toutes les partitions sans distinction, Requiem, Symphonie, Musique militaire même, Variété, Comptines… toutes affichaient complet.

« Bonjour, je suis un Si » disait-elle, « Désolée » répondait invariablement la partition, je ne peux intégrer un Si de plus sous peine de cacophonie.

Va donc voir plus loin. »

Alors, notre petite note reprenait la route, flottant gré du vent. Se posant de temps à autres sur la branche d’un arbre pour y entendre son chant.

Un jour, alors qu’elle commençait à désespérer, elle vit par la fenêtre d’un musée, une vieille partition surannée.

Aussitôt, elle s’est posée sur son Do, tout près de la clé de Sol.

« Que fais-tu là, jeune Si ? »

« Je cherche à vivre ma vie ! »

« Et tu crois qu’en intégrant une vieille partition à bout de souffle, tu vas t’épanouir ? Je suis un Do, un vieux Do cassé, un Dos usé, au bout du bout. Et, vois-tu fort de mon expérience, je vais te délivrer un conseil : Retourne dans ta symphonie natale. Elle doit être en rade et surtout terriblement inquiète. Tu as laissé un vide terrible, il lui manque une petite note pour être complète. Tu fais partie d’un tout toi-aussi, et si tu disparais c’est la musique dans son ensemble qui en est très affectée. N’oublie pas que tu as ta place dans la symphonie natale. Tu y es indispensable, toi et toutes les autres notes sans distinction. File, et sois heureuse.

La petite note est rentrée chez elle, elle en était heureuse. Au détour de sa quête, elle s’était enrichie d’expériences nouvelles, de souvenirs précieux et désormais, elle a compris que sa seule conquête était une sagesse nouvelle.

Une seule note nous manque et c’est l’harmonie de tous qui s’en trouve affectée.

Louise Desmons – 21 novembre 2022a

Un commentaire sur “Clef de Si

  1. C’est toujours avec impatience que j’attends une nouvelle chronique de Louise .Belle partition Louise il ne manque plus que le musicien pour jouer la jouer maintenant que la petite note Si est rentrée au bercail plus forte qu’avant après son périple Et si il y avait un peu de Si en chacun de nous?

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s